"I'm not the insane one here"



 

Partagez|
"I'm not the insane one here"
Mar 6 Sep - 17:13
"I'm not the insane one here"

Code © BLN Echoes of Silence


Hodgson Charlotte

état de la fiche / en cours


nom/prénom : Hodgson Charlotte
Âge : 29 ans
Taille : 1m65
Poids : Poids plume
Origine : Anglaise

Orientation sexuelle : Pansexuelle
Force physique : Faible. Elle évitera tout combat à main nue si elle le peut, mais cela n'empêche pas que si elle gifle quelqu'un, la personne aura la marque de sa main.
casier judiciaire : (non obligatoire)
Particularités : Souvent avec un lapin en peluche ou bien en train de manger des sucreries. Elle a un accent anglais et elle peut revenir à sa langue maternelle quand elle est énervée ou surprise.



traitements

"On lui a prescrit des calmants à cause de son comportement excessif devant sa soif d'en apprendre plus sur le patient. Elle devient de plus en plus folle quand elle rencontre une personne excessivement dangereuse."

groupe/pouvoir

Psychiatre - The eyes are the mirror of the soul : Ce pouvoir lui permet de connaitre le secret des autres en un regard à condition qu'elle se concentre sur la personne en question et qu'elle échange un regard avec celle-ci. Malheureusement, plus elle emmagasine des secrets plus elle devient instable devant ce trop plein d'informations.


descriptif physique
De loin, vous apercevez une silhouette. Elle est petite, si petite que vous craigniez que la personne s'envole à la moindre bourrasque de vent. Vous distinguez également une longue chevelure d'un rose pâle qui tombe en cascade le long de sa nuque avant de s'arrêter au niveau du milieu de son dos. Vous vous rapprochez un peu plus et vous vous rendez compte qu'elle a les yeux fermés et qu'elle fredonne une chanson. Sa voix est douce et agréable, vous pourriez passer des heures à l'écouter ou bien à la regarder que cela ne vous gênera pas même une seconde. Après tout, elle a l'air si calme. Son léger sourire et sa tête qui se balance doucement en fonction du rythme de sa chanson sont si mignons que vous vous demandez un instant si c'est bien elle la personne au caractère si étrange. De votre point de vue, elle apparaît plutôt en tant qu'une jeune femme innocente plutôt qu'autre chose, vous pourriez même dire qu'elle a un petit air angélique. Et puis, elle finit par ouvrir les yeux. Et toutes vos impressions d'elle se réduisent à néant. Son regard est hypnotique et vous vous surprenez à la fixer sans le vouloir. Quelques choses pourtant dans son regard retient votre attention. Il est souvent dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme ; la première personne ayant prononcé cette phrase avait probablement croisé quelqu'un comme Charlotte, car à travers ses yeux, vous avez comme l'impression de déceler une certaine démence et cela vous met mal à l'aise. À moins que cela soit à cause de son sourire qui s'est transformé en un rictus moqueur. Dans tous les cas, vous ne vous sentez pas très bien et décidez de prendre de la distance entre vous. Devant votre réaction apeurée, un rire se fait entendre, un rire tout aussi mélodieux que la chanson. Quelque peu rassuré par ce doux son, vous la détaillez de nouveau. Ses yeux sont dorénavant remplis de malices et l'une de ses mains cache partiellement sa bouche, comme si elle tentait de retenir son rire. De nouveau, vous ne pouvez vous empêcher de penser qu'elle est mignonne de cette façon, pourtant, vous savez, vous le ressentez, que derrière cette apparence ne se trouve pas un ange.


descriptif psychologique
Les personnes croisant le chemin de Charlotte pourraient dire qu'elle a une forte personnalité ou bien qu'elle est timide ou encore dépressive ; des caractéristiques qui ne collent pas entre elles mais qui pourtant sont toutes exactes. À vrai dire, Charlotte peut se comporter de manières complètement différentes en fonction de son humeur et de ses envies. Et cela est dû au fait qu'elle s'inspire du caractère des autres pour forger le sien, se couvrant sous une masse d'attitudes et manières qui ne sont pas siennes pour tenter de trouver sa place. Pourtant, il ne faut pas croire que quelqu'un peut découvrir sa vraie personnalité petit à petit à la même manière des poupées russes, cherchant toujours ce qu'il se cache sous la façade qu'elle vous montre, car cela ne servira strictement à rien. Toutes les nouvelles façons de penser et de se comporter qu'elle a adopté sont dorénavant incorporés dans son propre caractère et font d'elle la personne qu'elle est. Il y a tout de même une caractéristique qu'elle n'a pas copié et qu'on peut qualifier comme sa « vraie personnalité » : sa haine envers elle-même. En effet, il y a aucune personne vivante qui la dégoûte plus qu'elle-même, et c'est également pour cela qu'elle s'est créée une personnalité de toute pièce, afin qu'à chaque fois qu'elle s'aperçoit dans le miroir, elle ne se retrouve pas face à la personne qu'elle déteste le plus au monde.
Pour faire simple, quelqu'un croisant Charlotte pourrait rencontrer une personne tout à fait charmante et intelligente, qui se passionne dans son métier et sait de quoi elle parle, ou bien, une personne têtue qui se comporte de façon condescendante avec les autres, ou alors une personne qui considère la vie comme un jeu, se comportant d'une façon légère dans les situations les plus graves. Les possibilités sont infinies mais ces trois-là sont les plus courantes. L'avantage de créer sa personnalité au fur et à mesure des rencontres étant la capacité de changer son comportement une fois que l'on se lasse de l'ancien.  


Histoire du futur employé
J'aurais aimé dire que mon passé fut merveilleux, remplis de bonheur et d'amour, malheureusement, si je faisais cela, ce serait vous mentir. Alors commençons par le début :

Je suis née dans une famille de menteurs, dans une ville de menteurs. Les premières personnes à m'avoir menti étaient mes parents. Ils disaient qu'ils s'aimaient. Pourtant, c'était tout le contraire. Chaque soir, mon père rentrait du travail (enfin, c'était ce qu'il disait) complètement alcoolisé et se battait avec ma mère, que cela soit avec des mots ou bien avec des poings. Je ne compte plus les fois où leurs cris m'avaient réveillés pendant mon sommeil, ni les fois où j'avais dû passer du désinfectant sur les blessures de ma mère.  Malgré cela, elle gardait le sourire et répétait que ce n'était rien, que c'était juste sa façon de lui dire qu'il l'aimait. Et je la croyais. Et puis, cela ne devait pas être si terrible que ça ? Les voisins qui pouvaient entendre mes parents se disputer n'avaient jamais rien dit et se comportaient d'une manière tout à fait naturel avec nous ; cela voulait signifier que ce n'était pas très grave, non ? Si seulement quelqu'un avait été là pour dire la vérité...
Mais peu importe. Tout cela n'a plus d'importance dorénavant.
Alors que j'étais âgée de douze ans, mes parents m'abandonnèrent. Je me rappelle encore de ce jour comme si c'était hier. La vieille de leur départ, ma mère m'avait emmené faire du shopping dans un grand centre commercial. Cette journée avait été magique étant donnée que nous avions peu d'argent et étions obligés de faire attention à nos dépenses. Pourtant, ce jour-là, nous avions dépensé sans compter, profitant du moment présent sans se soucier des conséquences que cela pourrait avoir sur nos économies. Ce fut également durant cette journée que je reçus un précieux cadeau : un lapin en peluche. Un cadeau qui pourtant paraît simple pour la majorité des personnes mais, pour moi, cela signifiait beaucoup. C'était la première chose que l'on m'offrait et qui n'avait aucune utilité pour ma survie. C'était juste un objet qui signifiait que l'on m'aimait. Pour moi, c'était bien plus important que de la nourriture ou des vêtements chauds, et jamais je n'échangerai cette preuve d'amour contre quoi que ce soit. Mais pourtant... Pourtant, ma mère me quitta le lendemain. Aucun avertissement. Aucun signe. Elle disparut. Juste comme ça. Même si elle m'avait prouvé qu'elle m'appréciait le jour d'avant.
Quand je m'étais réveillé ce jour-ci, il n'y avait eu aucun bruit dans la maison. Ce silence étrange m'avait tout de suite averti que quelque chose n'allait pas. Paniquée, je m'étais précipitée dans la chambre de mes parents, uniquement pour la trouver vide. Je réalisai bien vite que toutes les autres pièces étaient vides excepté la chambre de mon frère. Désormais, il n'y avait plus que lui et moi.
Pourquoi nous avaient-ils quittés ? Je ne le saurais sans doute jamais. Malgré le fait que la police les rechercha pendant des mois, ils ne furent jamais retrouvés et mon frère et moi fûmes obligés de rejoindre un orphelinat.
Les jours qui suivirent notre admission à l'orphelinat furent les pires. Je ne pouvais m'empêcher de penser à ma mère. Pourquoi m'avait-elle abandonné ? Pourquoi était-elle partir sans rien dire ? M'aimait-elle vraiment ? Était-ce de ma faute si elle était partie ? Avais-je fait quelque chose de mal ? Toutes ses questions se retrouvèrent bien entendus sans réponses. Et ne sachant pas les réelles raisons de son départ, je me retrouvai à me considérer comme le coupable de tout ceci. Je ne pouvais m'empêcher de penser que si je m'étais comporté d'une autre façon, ma mère ne serait pas partie. Si ça se trouvait, elle avait été dégoûtée de ma personne, tout comme je l'étais dorénavant. J'étais une personne répugnante et c'était pour cela que ma mère était partie. Si seulement j'avais eu une autre personnalité, peut-être qu'elle ne m'aurait pas quitté. Ce fut alors pour ces raisons que je me retrouvai à passer plus de temps avec mon frère, imitant ses actions et apprenant un peu plus sur lui et sa façon de penser. Mais lui aussi fini par me quitter. D'une balle dans la tête. C'était ce qui avait été marqué sur le rapport de décès. Apparemment, il n'en pouvait plus avec sa vie actuelle, mais ça je le savais, j'avais eu le temps de remarquer les signes. Pourtant, je n'avais rien dit. À croire que je n'étais pas mieux que mes anciens voisins...
Les jours défilèrent et je perdais peu à peu la notion de qui j'étais. J'avais seulement l'impression d'être inutile et que le monde serait bien mieux sans moi. Je n'avais plus le goût pour faire quoi que ce soit, excepté l'action de tailladé mon bras pour me donner la preuve que j'existais. La vue du liquide rouge qui coulait le long de mon bras était la seule chose qui me rattachait à ce monde. Du moins, jusqu'à ce que je la rencontre. Cela paraît sans doute cliché mais au moment même où j'avais posé mes yeux sur elle, j'avais eu l'impression d'apercevoir un ange descendu du ciel pour m'arracher de cet enfer. Et c'était ce qu'elle fit. Elle m'apporta du réconfort et une nouvelle vision du monde, beaucoup plus brillante que ce à quoi j'avais été habitué. Elle finit même par me faire sortir de cette orphelinat. J'avais seize ans. Et je rencontrai pour la première fois une famille aimante. Sa famille. Bien qu'elle ne jouait que le rôle de la fille dans cette famille, elle avait réussi à convaincre ses parents de m'adopter et je pus ainsi dire adieu à une partie sombre de ma vie.
Les années passèrent et je pus profiter pleinement de ma vie de jeune fille, allant au lycée et me faisant des amis. Bien entendu, personne ne pouvait remplacer ma nouvelle « sœur ». Je passai la plupart de mon temps avec elle, l’idolâtrant secrètement et souhaitant devenir comme elle : une personne confiante et pleine d'énergie. Je rêvais tellement d'être quelqu'un comme elle que je finis par me comporter de la même façon qu'elle. Nous agissions d'une manière si proche que les gens autour de nous finirent par nous surnommer « les jumelles ». Malheureusement, cela ne lui plut guère. Alors que ma vie commençait vraiment à prendre un bon tournant, j'eus une dispute avec la seule personne que j'appréciais véritablement. Apparemment, elle n'aimait pas l'idée que j'attirai trop de personnes autour de moi, et surtout, que je parlais avec le garçon dont elle était amoureuse. C'était une dispute si inutile que je cherchai à y mettre fin le plus rapidement possible, ce qu'elle prit comme le fait que j'évitais ce sujet de conversation parce que j'étais également amoureuse de ce garçon, ou un truc ridicule dans ce genre là. Néanmoins, j'essayai tant bien que mal de la raisonner mais, elle était tellement convaincue dans ce qu'elle pensait que ça ne fit qu'empirer les choses. Et le pire se produisit...
Je ne me rappelle plus très bien comment cela s'est déroulée mais, je me souviens parfaitement de la douleur provoquée par la lame enfoncée dans mon estomac et entendre la personne que je considérais comme ma meilleure amie crier qu'elle me détestait avant de s'enfuir en courant. Le reste ne fut qu'un passage flou, jusqu'à ce que je me sois retrouvé dans un lit d'hôpital.
Bien entendu, après cet accident, je n'eus pas d'autre choix que de quitter cette famille, le cœur lourd d'avoir été trahi par la seule personne en qui j'avais confiance et d'avoir perdu un semblant de vie normale.
Ayant atteint l'âge de dix-huit ans, je ne repartis pas dans une autre famille, préférant rester seule et ne faisant plus trop confiance en qui que ce soit.
Ce fut vraiment à cette époque que je me passionnai pour l'esprit des gens. Savoir ce qu'ils pensaient et comprendre pourquoi ils avaient agi de la sorte devint une espèce d'obsession pour moi. Je voulais à tout prix trouver la vérité derrière les actions des personnes.
Je suivis alors des études de médecines avant de me spécialiser dans la psychiatrie. Mon obsession grandissant de jours en jours et mon caractère se forgeant un peu plus au fil de mes rencontres. Mais une fois mon diplôme acquis, je décidai de prendre un grand tournant dans ma vie : celui de quitter l'Angleterre. Trop de souvenirs néfastes s'y trouvaient. Il était temps pour moi de tourner la page sur tout ce qui s'était passé. Je déménageai alors en Corée du Nord. Un choix qui n'avait aucune signification précise, l'ayant fait au hasard en posant mon doigt sur la carte du monde tout en ayant les yeux fermés. Une fois arrivée dans ce nouveau pays, je commençai d'abord à prendre des petits jobs à droites et à gauches, afin de m'habituer à cette nouvelle langue puis, une fois que je fus plus à l'aise avec ce nouvel environnement, je postai ma candidature pour Echoes of Silence, un institut avec des rumeurs bien intéressantes et qui promettait d'être divertissant.

Et voilà, dorénavant, tu sais tout de moi. Alors, qu'est-ce que tu en penses ? Es-tu prêt à me rencontrer ?


CODE : « validation royale »

Suite à ses études, Charlotte a étudiée différentes maladies mais, il y a tout de même quelques maladies qui lui ont paru plus intéressantes que les autres et dont elle a voulu assouvir sa curiosité plus que pour les autres.

Les troubles de personnalités ou troubles caractériels sont notamment ce qu'elle a étudié le plus. Elle est d'ailleurs très avide de savoir de quelle façon les personnes atteints de cette maladie perçoivent le monde et surtout, comment elle pourrait les aider à s'adapter à la société. Parmi les différents troubles de personnalités, Charlotte a principalement été confrontée avec des patients ayant une personnalité paranoïde (c'est-à-dire, des personnes qui se comportent sans raison valable avec méfiance et envie) ainsi que des personnes ayant une personnalité « Borderline » (c'est-à-dire, des personnes ayant des changements extrême d'humeur de brève durée, des relations intenses et instables, une perception de soi-même qui varie et agissant d'une façon impulsive qui peut se révéler auto-destructive).

Elle s'est également spécialisé dans les syndromes cérébrales organiques, où les patients sont sujets à un délire aigu et une confusion mentale grave, ainsi que dans la démence, causé le plus couramment par la maladie d’Alzheimer.

***

Étant donné la personnalité et le pouvoir de Charlotte, il est fort probable que sa santé mentale se décline rapidement. En effet, déjà qu'elle a pour habitude de modifier sa personnalité quand elle tombe sur une personne au caractère intéressant, ce qui pour elle se traduit par des personnes instables et dangereuses, son pouvoir lui permettant de collecter les secrets des autres ne l'aide pas à aller mieux, surtout que dorénavant, grâce à ce pouvoir, elle a la capacité de savoir si quelqu'un lui ment ou pas.




Dernière édition par Charlotte Hodgson le Dim 18 Sep - 19:45, édité 3 fois
PSYCHIATRE
avatar
PSYCHIATRE
Messages : 18

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 17:45
Re: "I'm not the insane one here"

Bienvenue ♥ ! Oh ma belle Charlotte, famille Pandora *so happy* ! Jong-Suk va être content de s'occuper de ta fiche.  Oh sinon, je te souhaite beaucoup d'amusement et de bonheur avec ta petit prédef. -scènedemariageOKLM- Hésite pas si tu as des questions, mais surtout amuse toi bien à EOS. ♥

Aussi, nous avons un Guide à disposition ! De ce fait tu as deux semaines pour faire ta fiche à compter d'aujourd'hui. Ne t'en fais pas, si jamais ça tu as besoin d'un petit peu plus de temps tu peux demander un délai supplémentaire au staff.


_________________
PRINCE
avatar
PRINCE
Messages : 420

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 19:20
Re: "I'm not the insane one here"

Merci ! Et oui, la famille Pandora s'agrandit! Je propose de former une alliance et de conquérir le forum :3
J'espère que Charlotte et moi allons bien nous entendre, il serait effectivement bien dommage qu'on divorce rapidement! :o

Normalement, je n'aurais pas besoin de temps supplémentaire, je n'aime pas traîner sur une présentation, mais je vous ferais signe au cas où.


_________________

PSYCHIATRE
avatar
PSYCHIATRE
Messages : 18

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 21:59
Re: "I'm not the insane one here"

Bienvenue à toi Charlotte ! ^^ (Il y a de la concurrence en ce moment chez les psy !)

J'aime bien ta perso, c'est sympa qu'elle ait une sorte de "personnalité caméléon" comme ça *v*
En tout cas bon courage pour finir ta fiche et au plaisir de te retrouver en rp. ♥


_________________

La couleur du printemps #F1AA67
AILE B
avatar
AILE B
Messages : 104

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Sep - 9:19
Re: "I'm not the insane one here"

Bonjour Charlotte !! Oh lalala ma petite prédéfini, je suis trop content...Je t'aime déjà. ** Je vais bien te cajoler mon enfant, sois en sûre ahaha. Je te souhaite une bienvenue avec plein d'amour. Pour les formalités, Jiho a dû t'en parler, donc je vais répéter les grands points. Le Guide est à ta disposition, si tu as des petites hésitations ou autres. Bien entendu, nous sommes là, si tu as d'autres questions. Voir même les demandes en mariage avec notre amour de prince. Ahah ♥
Je m'occuperai de ta fiche. N'hésites pas à me contacter en Mp si tu veux plus d'informations sur Charlotte. Je te souhaite un très bon courage pour ta fiche.

Cordialement, lee Jong-suk
Kiss kiss du Dieu ♥


_________________


FLY :
 
AILE C
avatar
AILE C
Messages : 216

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Sep - 20:37
Re: "I'm not the insane one here"

Oh bah tiens, de la concurrence ~
Bon courage pour le restant de ta fiche, hâte de te voir dans l'asile ♥


_________________
E.O.S
avatar
E.O.S
Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Sep - 22:41
Re: "I'm not the insane one here"

Bienvenue !
Encore un psychiatre. *w*

Bonne chance pour ta fiche. ♥

(Venez on va envahir le forum mouahuhu. ♥)


_________________



Il t'écoute en #e66d78
PSYCHIATRE
avatar
PSYCHIATRE
Messages : 77

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Sep - 20:12
Re: "I'm not the insane one here"

Bienvenito ! (VIVEPANDORA HEARTSCECIN'ETAITPASUNMESSAGESUBLIMINALENONNONNON


_________________


Spoiler:
 
AILE B
avatar
AILE B
Messages : 201

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Sep - 15:46
Re: "I'm not the insane one here"

Hello ! Petit rappel tu as jusqu'au lundi 19 à minuit pour finir ta fiche. Si tu as besoin de plus de temps fais nous signe, sinon ta fiche risque de finir aux archives. De plus, attention, ton prédéfini sera de nouveau libre.


A bientôt,
Woo Ji Ho
.


_________________
PRINCE
avatar
PRINCE
Messages : 420

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Sep - 12:47
Re: "I'm not the insane one here"

Plop !
J'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai terminé ma fiche ! :3

Merci à tout le monde qui m'a souhaité la bienvenue ! J'espère qu'on s'entendra bien !

PSYCHIATRE
avatar
PSYCHIATRE
Messages : 18

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Sep - 18:46
Re: "I'm not the insane one here"

Bonsoir,
Je tiens à te dire que tu as reflété exactement l'image que j'avais de ma prédéfini, et j'en suis vraiment heureux. Ta façon d'écrire est vraiment plaisante à lire. J'ai hâte de voir ton évolution parmi nous, sachant que notre petite Charlotte va se dégrader au fil du temps, comme tu nous l'as si bien énoncé. J'ai le plaisir d'annoncer que tu es validée !

Kiss kiss du dieu.


 
Validation !

  Félicitations, tu viens de valider ta fiche !! Génial, pas vrai ? Tu vas pouvoir embêter tes collègues de chambre ! Mais avant de commencer un rp ou ce que tu veux, tu vas devoir encore, eh oui, régler quelques petits détails. Pour te simplifier la tâche, nous te donnons le lien juste en dessous ! Surtout, si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff. ❤

Signer le réglement d'EOS www.
Fiche Ordonnance EOS (recommandée) www.
Demande de Rp ou de mission (facultatif) www.
Recensement de Pouvoir www.
Recensement d'Avatar www.


Bienvenue dans l'Asile Echoes Of Silence,
fais de ton aventure un rêve ou un cauchemar.
  Tes choix n'appartiennent qu'à toi.

 


_________________


FLY :
 
AILE C
avatar
AILE C
Messages : 216

Carnet de Santé
::
Voir le profil de l'utilisateur
Re: "I'm not the insane one here"


Contenu sponsorisé
"I'm not the insane one here"
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: